Fin d une expérience inoubliable, enrichissante.
Pleins de rencontres, de convivialité, de joies et d échanges.
Le spectacle «canal en eaux troubles» se finit. merci à mes cavaliers très efficaces, mes chevaux qui ont été extraordinaires, malgré le stress, le noir, le bruit, la foule, la musique, la lumière, la pluie et la fatigue.
Nathalie Natiez

Bravo pour  « tout »
Nous avons passé une agréable soirée  !
Super mise scène  et  interprétation  Dommage pour les absents  !
B  JY  L

Salut ! A mon tour !
Merci beaucoup Seb et Sibylle d’avoir travaillé avec moi sur l’affiche, la banderole, etc… et de m’avoir aidé au moment où ca coincait. C’est grâce à ce travail collectif et à vos remarques constructives que le résultat est joli.
Merci les prisonniers de vous être laissés tapés dessus (sans vous rebeller !). Vamos !
Yvan et Jérôme B c’était un grand plaisir de jouer avec vous ! Vous me manquerez !
Les mots ne sont pas assez forts pour décrire la superbe aventure humaine que nous avons vécu. Comme tu le dis si bien Yvan, les regards, les ressentis valent bien plus…
Mon modeste rôle m’aura marqué. Je suis fier d’avoir tenu bon.
Merci Nico, merci à tout le monde.
Merci surtout à Corentin, t’es le meilleur. Je pense que je vais réimprimer l’affiche et la banderole avec ta photo (pour l’année prochaine), Corentin seul en spectacle ca va cartonner !
A+ !
Jérôme
Voilà, c’est fini!
Brigitte et moi sommes de retour dans nos belles Pyrénées. Elles nous attendaient!!!!!!!!! Bon, pour faire court! Nous sommes fiers et heureux d’avoir pu nous joindre à vous tous,  fiers aussi de notre fille Sibylle (tout de même!), heureux de jouer avec Christophe, Félix, Mathilde et Lise. Merci à tous de nous avoir si bien accueillis. Nous étions bien avec vous, que vous soyez sur la scène ou dans l’ombre. Et cela n’a pas de prix! le Puy du Fou n’a plus qu’à bien se tenir!

Brigitte et Jean-Pierre

Voilà, c’est fini
Hosanna,Hosanna, voilà un refrain qui résonne dans ma tête depuis ce matin, étrange…
Que de bons moments passés ensemble sur le canal, et que d’émotions hier de devoir se dire au revoir sans se dire à demain. La fatigue est là, bien sûr, mais j’aurais bien prolongé un peu cette aventure qui ponctue nos vies depuis quasiment 4 ans…
Des petits moments qui me viennent en vrac pour résumer cette belle navigation sur le canal
– Mon « petit personnel » qui me laçait et délaçait mes robes sans arrêt, qui me faisait mes nœuds « oeufs de pâques » à mes chapeaux, merci à vous les filles 😉
– Nico qui nous dit qu’il a pas grand chose à dire mais finalement, il a quand même un petit truc pour chaque scène
– Le stress de voir Mélanie souffrant du dos et la voir s’en sortir quand même comme si de rien n’était, chapeau Marie !!!
– L’attente avec Morgane avant notre entrée dans la scène 12 : « y en a pas un qui va s’arrêter pour nous faire le baise-main ! » Ah les hommes de nos jours 😉
– Marilyne, Marie-Claire, Fabienne, Yoann et leur question quotidienne : « Alors, on bien vendu hier soir ? »
– Il pleut « On sort pas les coiffes !!!  »
– Le décompte quotidien de Guy pour les places restantes, ou pas 😉
– Mon grand moment de solitude au moment où je me rend compte que Maxime n’a pas sa dague dans la scène 12 ; j’ai environ 30 secondes pour trouver une parade… ouf, on s’en est sorti. Merci Maxime pour la patate chaude 😉
– Merci Lilou et Zoé, mes petites assistantes costumières, pour avoir été me chercher mes chapeaux et surtout vérifié que mes robes étaient bien mises, pour pouvoir plaire à « mon méchant mari, le baron »
– Chuuuuut ! (dans les coulisses)
– A quelle heure on commence le prologue ?
– Le renversage « improvisé » du canoé
– Les prisonniers qui ont environ 1 seconde 30 pour se changer, bien joué les gars !
– « Entends-tu monter le chant des lavandières … »
– Il pleut encore « on sort pas les coiffes !!! »
– Y a pas d’anniversaire aujourd’hui ??
– Le rattrapage de la calèche à pleine vitesse (ou pas) dans la scène 8, on est même pas tombées une seule fois, bien joué Maéva 😉
– Le petit moment bière / galette saucisse d’avant spectacle, et voir petit à petit le terrain se remplir
– La poule d’eau en sortant du final « c’est fou, on l’entend toujours au même moment, à croire qu’elle sait que c’est la fin »
– Voir les petits rituels de chacun : tout le monde se lève toujours à la même phrase, même musique, pour rejoindre la scène, on croise toujours les mêmes en sortant de scène, en entrant sur scène, c’et devenu automatique, on ne réfléchit plus…
– Mon footing quotidien pendant le prologue. T’as vu Anthony, j’ai progressé hihi !!!
– Le Trivial poursuit improvisé avec les copains autour d’une boite de camembert hier midi, merci Rochon 🙂
– Nos petits nobles qui chantent la fête Dieu à tue-tête, ça risque de leur rester, désolée pour les parents 😉
– Le très émouvant dernier discours de Nico ; Merci pour tout mon cousin et bravo, défi relevé !!!
– Voir le public se lever presque tous les soirs, malgré la pluie parfois…
– Le coin des « C » dans les costumes envahi par un certain Corentin Couillaud (bah, il jouait en fait ? Je l’ai pas vu sur le programme pourtant)
– Le stress de la cloche qui sonne la dernière tournée
– Nico à 21h17 : « on se retrouve derrière dans 10 mn. Petit mot à 21h15 !! »
– Le déménagement du calvaire. Il a trouvé sa place je pense ; Marie-France, on passera voir régulièrement s’il est toujours là, et lui chanter un petit « Lauda Jerusalem » 😉
– « Il s’est arrêté de pleuvoir. En fait, on aurait pu les sortir, les coiffes »
Je m’arrête là, mais des anecdotes, on pourra encore en trouver des centaines, et on pourra se les rappeler lors d’une prochaine rencontre, en jouant par exemple à « qui a dit cette réplique dans le spectacle ? » (jeu qui sera sans doute plus compliqué qu’hier soir dans quelques mois…)
Encore bravo à vous tous, c’était des supers moments !!!
Bravo particulier à notre présidente qui a su orchestrer tout ça d’une main de maître. Merci Sibylle !!!
Voilà, l’histoire du canal, de notre canal, s’arrête là pour l’instant, en espérant qu’on se retrouve rapidement pour naviguer ensemble sur de nouvelles eaux, troubles ou non…
A très bientôtLucie

Et oui c’est fini … enfin et déjà à la fois !
Quelle aventure ! Comme je ne m’attendais pas à ça en acceptant le challenge l’été dernier ! Je ne savait pas réellement à quoi m’attendre à vrai dire … mais je suis passée par tous les états; de l’excitation au découragement, de l’impatience au doute, et puisque je ne sait pas faire dans la demie mesure : du rire aux larmes ou inversement. Encore un grand Merci à Sansan et Fanchon pour votre patience, votre écoute et votre bienveillance. A Théo, mon fils, ma bataille et Loan notre petit clochard d’avoir partagé mes états d’âme, des bières et des kebabs x). A Nico d’avoir su me rassurer, me pousser quand j’en avais besoin, reconnaître mes capacités et mes limites et sans cesse m’encourager. Merci à toute l’équipe d’avoir cru en moi surement plus que moi même et de m’avoir permis de vivre une expérience pareille.
Car au delà de toutes ces heures de répétitions ce que je retiendrais c’est l’aventure humaine de ces quelques jours partagés tous ensemble. De belles rencontres, de belles personnes, et de bons moments qui feront de cette parenthèse théâtrale un beau souvenir collectif 🙂
Je suis fière et heureuse d’avoir vécu cette histoire avec vous tous et j’espère que nos chemins se recroiseront vite.
2016 le 4L trophy, 2017 le Canal, 2018 vers un nouveau défi?
Avis de recherche: si vous apercevez Yucky, le petit crapaud qui a partagé la scène 12 avec nous merci de faire signe à Jean, Pierrot ou à Marie. PS : n’ayez crainte il est apprivoisé et ne mord pas. Il porte un collier « famille Pennac – maison des éclusiers La Remaudais »
Bises 😉
Mélanie / Marie

Merci
Merci a vous tous ,comme j’aime à le dire le hasard n’existe pas. La vie nous a pris deux fils et nous a donné une grande famille de quoi combler un vide,  preuve que la vie nous apporte toujours des choses pour que nous puissions rebondir,à condition de vivre avec son cœur,sans haine et violence et respecter les autres. Encore merci à vous de nous avoir fait découvrir un monde pleins d’émotions.
Michel

Bonjour Béatrice et Michel,
C’est un message très touchant que vous nous apportez . J’ai apprécié aussi ces nombreuses rencontres intergénérationnelles. Expérience humaine très enrichissante qui fait du bien ! Chacun va reprendre son chemin avec plein de magnifiques souvenirs et nous aurons tous plaisir à nous retrouver, entre autre à l’AG du 29/09 😉
Bonnes vacances pour certains et bon courage pour les autres.
A bientôt
Nathalie

Représentation du 8 août 2017
De la billetterie jusqu’à la sortie en fin du spectacle , tout a été parfait : Accueil sur les parkings, à l’entrée, près des gradins le sourire partout nous a enchantés. Le spectacle était déjà commencé bien avant de débuter réellement grace à l’implication de tous les bénévoles (sans oublier la Croix Blanche très impliquée auprès des PMR. Bravo à tous, vraiment bravo.
Chantal et Luc

Dimanche soir
Nous avons assisté à un spectacle superbe. La reconstitution des scènes du passé est très réussie. Le cheval et sa charrette (le bruit des moyeux de bois, quelle authenticité pour qui a connu ce passé !), les boeufs joints par leur joug, les cavaliers à la belle allure, les trompes de chasse, la meute parfaitement gouvernée… tout cela nous offre une plongée dans une époque fort différente de la nôtre mais qui demeure vivante dans la mémoire des plus anciens. Un tableau parfaitement réussi : celui de la procession de la Fête-Dieu ! Un autre : celui des danses au son de la veuze. Et d’autres tableaux encore, tous exécutés à la perfection (on imagine les heures de répétition pour atteindre un tel degré d’harmonie) Etonnamment réussis également, les décors : le château de Blain, les maisons des prisonniers, la façade de l’auberge – la scène du marché est saisissante de vérité, avec la « bascule » au centre de la place, et la mule chargée… La sortie de la petite église est un instant magique. La péniche sur le canal fait plus vraie que nature, et le cheval la tirant sur le chemin de halage inscrit dans le présent une réalité bien oubliée de ces temps-là où l’homme et l’animal conjuguaient leurs efforts pour survivre. On ne peut qu’être admiratif de tout le travail accompli : costumes aux formes et couleurs fidèles à ce qu’ils furent, techniques mises en oeuvre pour déplacer les décors, scènes de la vie humble (le foin chargé dans la charrette à boeufs, travaux des champs…). La coordination des centaines de figurants s’effectue aisément, les acteurs d’un soir y mettent tout leur coeur, bref, ce sont deux heures de bonheur que nous avons vécues. Merci à Vay Théâtre. Un très grand bravo à tous, des plus petits aux plus grands !
Jean-Joseph et Claudine Julaud

Un petit retour sur la soirée d’hier .
Nous sommes rentrés ravis de notre soirée à  Vay.  D’abord,  notre emplacement  ( 3 ème rang milieu droit) nous a permis de profiter au maximum de la scénographie. Par ailleurs, la météo était très favorable.
Nous avons bien apprécié  :
– les magnifiques costumes ,
– la mise en scène avec des tableaux successifs courts, précis,  riches en apports historiques, us et coutumes de l’époque. Le tout agrémenté par des moments musicaux , chantés,  poétiques…
On a aussi aimé les décors,  le son,  les lumières.
Que dire de la participation de toute cette population de  « 9 à  99 ans » ! C’est tout simplement énorme et admirable.
Bravo et merci à tous pour votre investissement.
 Des concellois 

Bravo !
Un grand merci pour la soirée que vous nous avez offerte hier soir (avant-première) !
Tout d’abord un grand bravo aux organisateurs : l’accueil, le repas, le service,
la bonne humeur… rien ne manquait ! Vous avez même pensé aux sacs poubelle pour nous protéger de la pluie, qui d’ailleurs n’a pas réussi à gâcher notre plaisir !
Quant au spectacle : FELICITATIONS !!! L’histoire,  la mise en scène, les tableaux, les décors, la musique, les chants, le jeu des acteurs, les costumes… C’était fantastique !  Nous avons assisté à un spectacle de grande qualité !
BRAVO donc à tous les participants de cette Cinéscenie et un grand merci pour ce moment que vous nous avez fait partager !
Christelle LEGRAND – Collège La Salle Saint-Laurent – BLAIN