« Toutes les soirées sont complètes, merci de votre compréhension », indique-t-on sur le site de « Vay-théatre.fr », alors qu’on arrive, tout juste, à la moitié du nombre de représentations.
Et comment ne comprendrions-nous pas un tel succès…
Des mois à répéter les scènes, des décors à monter, des costumes à confectionner, des maquillages à étudier, des plannings à gérer : les bars, les gardes du site, de jour et de nuit, l’intendance, les montages électriques et le son, les « garde-barrières » sur les routes aux alentours du site, les soirs de spectacle, bichonnés par les « estafettes » à vélo qui leur rendent visite et leur apportent de la nourriture. Tout cela, il fallait le penser et aussi le réaliser !…
« Il faut jouer et donner le meilleur de soi-même, chaque soir de spectacle », insiste Nicolas, le metteur en scène. Et, en remerciements, ce public debout dans les gradins… Énorme émotion chez les acteurs, figurants, et l’ensemble des bénévoles.
Quant à Sibylle, la présidente de « Vay-théâtre », elle est … aux anges !

Texte écrit par Pierrot