Une belle aventure collective…

Le rideau vient de se baisser.
Le théâtre de verdure se vide.
La belle aventure se termine.
Après la « Passion d’un curé de campagne » (centenaire de l’église de Vay), en 1990, « Les Misérables » en 1994, « Michel Strogoff » en 1999, « Germinal » en 2012, l’association Vay-théâtre » présentait, en cette année 2017, son dernier « son et lumière ».  A bord du « Crépuscule », du « Germain » et du « Zénaïde », nous venons de parcourir, en ces années 1804 à 1834, ce « Canal, terre en eaux troubles », de Nantes à Redon.
Trois cents ans d’histoire depuis…
Une exceptionnelle aventure ou près de 700 bénévoles, au total, ont donné de leur temps pour la réussite de ce spectacle.
Un public ravi, debout dans les gradins, une météo qui a, certains soirs, épargné spectateurs et acteurs. Et la jouissance intérieure perçue au salut final par les acteurs, figurants, gens du décor, costumières, maquilleuses et techniciens son et lumière. Sans oublier ceux qui, dans l’ombre, ont apporté énormément : fidèles serveurs au bar, à l’intendance, galettes, gâteaux, gardiens des routes et du site, etc…

Vraiment une très belle réussite collective.

Un grand MERCI à Sybille, la présidente de l’association « Vay-théâtre », ainsi qu’à TOUTE l’équipe de l’organisation et à Nicolas, notre valeureux metteur en scène et, bien sûr, à TOUS les bénévoles…

« Eh bien, oui, c’est déjà fini !… »

Texte de Pierrot